Berlin2019 1

Du samedi 4 mai au jeudi 9 mai 50 élèves des classes de 1ère, toutes séries confondues, accompagnés par Mme Cavaillès (présidente de l'Amicale des anciens déportés du camp de Sachsenhausen), Mme Adler, M Melloul et M Cadoret, ont participé à un voyage qui les a conduits à Berlin.

Ce voyage à la fois d'histoire et de mémoire se voulait être sur les traces d'un ancien déporté. Le papa de Mme Cavaillès mais aussi Guy Chataigné, venu témoigner dans l'établissement il y a deux ans, et tous deux anciens résistants ont suivi après leur arrestation ce terrible trajet.

Le samedi 4 mai, le voyage a débuté par la découverte de l'ancienne prison Saint Maurice de Rochefort où étaient internés après leur arrestation de nombreux résistants de Charente-Maritime. Après avoir visité l'ancien bunker de La Rochelle les élèves ont pu découvrir dans l'après-midi les cellules dans l'enceinte de l'hôpital psychiatrique Marius Lacroix où beaucoup de résistants ont été torturés avant leur transfert vers le camp d'internement de Compiègne- Royallieu.

Route le dimanche pour le camp d'internement de Compiègne - Royallieu dernière étape avant l'Allemagne nazie et les camps de concentration.

Ainsi le lundi, après une nuit dans le bus, nous avons découvert le camp de concentration de Sachsenhausen d'Oranienbourg situé à 30 km au Nord de Berlin. Ce camp ouvert dès 1936 va compter jusqu'à 47 700 détenus en 1944. Ce sont 8000 Français dont Guy Chataigné ou encore Michel Cavaillès qui y ont été déportés. C'est un des camps les plus terribles où les conditions de vie et de travail sont effroyables. Cette visite a été pour les élèves, mais aussi pour les accompagnateurs, un des moments les plus forts de ce voyage. Christine Cavaillès nous a permis, grâce à ses connaissances et au récit que lui en avait fait son papa et qu'elle nous a rapporté, de mesurer toute la barbarie du système concentrationnaire nazi et en particulier de ce camp. La journée à Sachsenhausen s'est achevée par une cérémonie pleine d'émotion.

berlin2019 3

Le lendemain matin a été consacré à un parcours dans le « bois de Below » situé à 100km au Nord de Berlin. Ce bois a vu passer en avril 1945 des déportés affaiblis et obligés de marcher pendant des journées entières. « Ces marches de la mort » depuis Sachsenhausen et d'autres camps ont coûté la vie à 14000 déportés. Enfin, nous avons visité l'après-midi le camp de concentration de Ravensbrück seul camp pour femmes. En juillet 1944 plus de 30 000 femmes y sont internées dont les Françaises Germaine Tillon et Geneviève de Gaulle-Anthonioz, nièce du général de Gaulle.

C'est le mercredi matin que les élèves ont découvert Berlin et d'abord les mémoriaux de la Shoah, des Sintis et Roms et des homosexuels. Ils ont aussi visité le musée « topographie des terreurs » situé au cœur de Berlin sur l'ancien emplacement des locaux de la Gestapo. L'après-midi é été plus léger, chacun a pu faire le plein de souvenirs. Ce moment de détente était important après ces journées intenses et avant de rentrer sur Saintes.

L'ensemble de l'équipe pédagogique, Mme Adler, M Cadoret et M Melloul, mais aussi Mme Cavaillès, tiennent à féliciter et à remercier les élèves pour leur attitude exemplaire tout au long du séjour. Nous espérons toutes et tous que celui-ci sera un repère dans leur parcours de vie. Il est pour nous enseignants un moment inoubliable.
Professeurs et élèves tiennent aussi à remercier Mme Cavaillès pour ce voyage et pour son dévouement de chaque instant.

Berlin2019 2
Berlin2019 2

 

Prochains évènements

Aucun évènement trouvé

Les Blogs Pédagogiques

Connexion